AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Mauvaise journée en perspective (pv Viper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nom(s) : Nikolaëvna Ivanov
Prénom(s) : Viktor
Âge : 22 ans, le 02/02
Sexualité : Les trois X

Capacité spéciale : touché sensible
Don : Aveuglement
Arme(s) : Aiguilles

Lieu de vie : Snowlia
Profession : Confrérie Blanche

Nom du compagnon : Ciel
Race du compagnon : Chien
Don du compagnon : Ailes
Date d'inscription : 19/04/2014
Messages : 18
© Copyrights : zerochan
Graphiste : moi
Sexe : Féminin
Age : 21

MessageSujet: Mauvaise journée en perspective (pv Viper)   Mar 24 Juin - 8:12

✥ Mauvaise journé en perspective  ✥
Je me suis levé de très mauvaise humeur ce matin à cause d’un petit oubli qui peut vous gâcher la journée : le réveil. Eh oui ! Je suis en vacances, mais j’ai complètement oublié d’éteindre mon réveil avant de m’endormir. Mais ne vous inquiétez pas, il ne risque plus de me déranger à présent. Je me dirige vers le coin où gît mon pire ennemi de la journée et le ramasse pour le jeter dans la poubelle de la cuisine.

Une fois ceci fait, un petit déjeuner s’impose, mais bien sûr, là aussi ça se passe mal. Ayant oublié de faire les courses hier, il ne me reste qu’un peu de café et une biscotte. Tout en me lamentant sur mon pauvre sort, je mange le maigre repas qui s’offre à moi. Fort heureusement il y en a au moins un qui a pu manger à sa faim. En effet, j’avais acheté quatre sacs de 50 kg de croquettes, ainsi, Ciel a pu avoir sa ration du matin.

Je sors donc de très mauvaise humeur de mon appartement et suis saisi d’un froid à vous geler sur place. Je me précipite donc dans le couloir pour attraper un manteau de fourrure. Je déteste le froid. Cela me rappelle mon pays et pourquoi les mercenaires se sont installés dans un endroit pareil ! C’est à ce moment-là que je décide d’aller à la plage pour avoir un peu de chaleur dans ce pauvre monde. Je retourne donc dans mon appartement et me dirige vers mon armoire, attrape un bout de tissus de la deuxième étagère et une bouteille de crème à côté. Je sais que je ne risque pas de bronzer vu ma peau, mais je peux très bien virer au rouge sans protection. Une fois entièrement prêt, je me dirige vers ma destination.

Une fois arrivé là-bas, je me délecte de l’odeur du sel et de la sensation de chaleur sur ma peau. Mon manteau de fourrure dans une main, le maillot dans l’autre, je m’empresse de trouver une cabine pour me changer. Une fois ceci fait, je confie mes affaires à Ciel en les rangeant dans un sac à dos qu’il porte fièrement tel un skieur enfant qui aurait eu son premier flocon. Je m’accroche à lui et lui demande de me ramener sur la plage.

La sensation du sable sous mes pieds m’indique que nous sommes arrivés. Nous marchons encore un peu avant de trouver un endroit suffisamment calme pour s’y installer. Ciel se couche derrière moi pour me faire un dossier, tandis que je me badigeonne de crème. Je sens sont regard se porter avec envie vers les vagues et le laisse s’y rendre pour quelques minutes. Tout content, il manque de me faire tomber en s’élançant vers l’eau salée.

Le sourire aux lèvres, je m’allonge tranquillement tout en pensant que, finalement, la journée va peut-être bien se passer. Je sens la présence d’une personne non loin de moi, mais je n’y fait pas attention jusqu’à ce qu’il soit au-dessus de moi et qu’il m’empêche de profiter du soleil. J’ouvre donc  lentement les yeux et me redresse en position assise pour lui demander de s’écarter. Je me tourne vers lui et pose mon regard sur le sien pour qu’il ne remarque pas mon handicap et dis d’une voix forte, un sourire forcé aux lèvres :

« Excusez-moi, pourriez-vous vous décaler pour me permettre de profiter du soleil ? »

Cependant, c’est à ce moment-là que Ciel a décidé de revenir vers moi. Lorsqu’il a estimé qu’il était assez proche de moi, il s’est secoué pour s’égoutter, nous envoyant, à moi et à mon interlocuteur, des gouttes d’eau mélangées à des poils de chien. Furieux, je l’ai intensément regardé pour qu’il comprenne que malgré son jeune âge, il ne devra jamais recommencer.
✥ Code de Frosty Blue de Never Utopia ✥




Dernière édition par Viktor Nikolaïevna le Mar 1 Juil - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nom(s) : Knight Lucky
Prénom(s) : Nathanaël
Âge : 23 ans
Sexualité : Homo

Capacité spéciale : Prémonitions
Don : Manipulation d'ombres
Arme(s) : Chaîne

Lieu de vie : Nirally
Profession : Chevalier de Treva

Nom du compagnon : Jïki Norna
Race du compagnon : Tigresse
Don du compagnon : Son
Date d'inscription : 13/04/2014
Messages : 103
© Copyrights : Marcin de Kyoux
Graphiste : Me, myself, and I
Sexe : Féminin
Age : 21

MessageSujet: Re: Mauvaise journée en perspective (pv Viper)   Mar 1 Juil - 9:09

Comme chien et chat
Je me trouve actuellement sur la plage Katara, la queue de Jîki enfermé dans mes mains et passant par dessus mon épaule, tirant de toute mes forces pour tirer la tigresse vers l'eau. C'est une tache difficile étant donnée qu'elle fait tout, de son côté, pour s'en éloigner. Et ce putain de sable ne fait rien pour aider. Que ce soit moi ou Jiki.

Vous vous demandez surement ce que l'on est en train de fabriquer, comme 90% des gens qui se trouvent sur la plage et qui nous regarde avec des yeux ronds comme des soucoupes. Ils doivent penser que l'on est fous. En fait, pas du tout. Ou en tout cas, ce n'est pas pour ça que l'on est là. Il se trouve en fait que j'ai découvert l'autre jour au cours d'une mission, que Jïki ne sait pas nager. Alors comme ça, ça ne paraît pas gravissime sauf que l'autre jour elle a bien failli se noyer. Parce que pour elle ne pas savoir nager signifie faire la morte quant elle tombe dans l'eau et donc couler à pic. Je ne vous raconte pas le sauvetage...

Je suis donc là à la tirer vers son ennemi numéro 1 pour lui apprendre les bases de la natation. Lui apprendre à nager est plus réaliste que sa proposition de ne plus jamais s'approcher d'eau. Je gagne tant bien que mal un peu de terrain. En trichant bien entendu. Vous pensez bien que si je n'utilisais que ma force physique on ne serait même pas arrivé à la plage. Non, j'utilise son ombre qui est actuellement collée à la mienne pour forcer ses pattes à bouger. Glisser, quoi.

Je ne fais absolument pas attention à ce qui se passe autour de moi. Non seulement parce que tirer une tigresse de plusieurs centaines de kilos et tout de même très difficile et demande de la concentration mais aussi parce que je n'ai pas vraiment envie de croiser le regard de gens qui me prennent pour un demeuré. Bref, tout ça pour dire que je suis surpris lorsque l'on m'adresse la parole.

"Excusez-moi, pourriez-vous vous décaler pour me permettre de profiter du soleil ?"

Je me tourne vers le propriétaire de la voix. C'est un jeune homme aux cheveux bleus et aux yeux de la même couleur. Il a la peau très pale, c'est presque flippant. Il sourit mais je vois bien qu'il aimerait plutôt me coller une tarte.

"Désolé." je dis machinalement avant de me reprendre. "Je dois juste tirer ce machin un peu plus loin. J'éspère ne pas en avoir pour trop longtemps." dis-je en dardant un regard noir à la tigresse.

Si occupé que je suis à lancer un regard meurtrier à mon amie, je ne remarque le chien blanc géant qui s'est approché de nous que lorsqu'il s'ébroue. Recouvert des pieds à la tête d'un mélange d'eau salée et de poil de chien je tourne mon regard haineux vers le nouvel arrivant. Jïki s'est momentanément figé et j'en profite pour lâcher sa queue pour mettre mes poings sur les hanches. Pendant que je m'apprête à protester vivement contre ce comportement, la tigresse se remet du choc et avant que je ne puisse dire un mot elle fait volte-face et refile un coupe de patte assassin au chien.

Devant mes yeux ébahis, le chien blanc s'écroule sur le sol, évanoui. Je fixe la victime de guerre bouche bée pendant une longue minute avant de me tourner vers le jeune homme que je devine être le propriétaire du chien.

"Euh...Désolé pour ton chien, Jîki déteste l'eau et elle ne connait pas sa force. Elle s'excuse aussi."

La dernière phrase est dite avec un regard appuyé à l'intéressé qui fait mine de n'avoir rien entendu et me tourne délibérément le dos. Non mais vraiment, bouder à son âge!
Code de Frosty Blue de Never Utopia


J'écris en #9933cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mauvaise journée en perspective (pv Viper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP-Horde, 15 Juillet ~ 20h30] L'enquète à Baie-du-Butin
» [Journée à Thème] organisation des tables de JdR
» [S41-E8] Résultats pour la 6ème journée - Nord-Pas de Calais - 03 Mars 2010
» Une journée d'alchimiste d'après Moug et Sorifik.
» [tutorial graphique] la perspective

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les mondes d'Uxynael :: Port Alessa :: Plage Katara-